᠐ The Best Le trésor d'Istanbul ᡭ Book Author Jason GOODWIN ᢑ ᠐ The Best Le trésor d'Istanbul ᡭ Book Author Jason GOODWIN ᢑ La voix basse et rauque surgit de derri re dans la nuit tombante H , Georges C tait l heure de la pri re du soir, celle o , dans la lumi re ambiante, on ne distingue plus un fil blanc d un fil noir Georges tira de sa ceinture un couteau de cuisine et fendit l air tout en pivotant sur lui m me Dans tout Istanbul, les muezzins en haut de leurs minarets rejet rent la t te en arri re pour entamer leur m lop e Le moment tait id al pour pi tiner mort un homme dans la rue Les hululements gutturaux balay rent, en vagues de sanglots, la Corne d Or Dans les ca ques glissant sur l eau, les rameurs grecs allumaient leurs lanternes Les notes de la pri re pass rent au dessus de la ville europ enne de P ra, tandis que quelques lumi res vacillantes se d tachaient sur la cr te noire de la colline du m me nom Elles fr l rent le Bosphore jusqu sk dar o un lambeau pourpre allait se fondre dans l ombre des montagnes Puis, partir de l , sur la rive asiatique, les mosqu es du bord de mer les r percut rent en cho Un pied frappa Georges au bas des reins Il ouvrit tout grands les bras et tituba vers un homme au visage allong , comme habit par un profond chagrin Le son enfla mesure que les muezzins, l un apr s l autre, reprenaient le cri, tissant entre les minarets de la ville une m lop e chatoyante qui r p tait l infini la faiblesse de l homme et l unicit de Dieu Apr s quoi, le couteau ne servit plus rien L appel la pri re dure environ deux minutes et demie pour Georges, il cessa plus t t L homme la mine triste s inclina et ramassa le couteau Sa lame tait tr s ac r e mais la pointe bris e Ce n tait pas un couteau pour se battre Il le jeta dans un coin sombre Une fois les hommes disparus, un chien jaune sortit avec pr caution d un seuil de porte voisin Un second chien s avan a furtivement sur le ventre, se tapit proximit , puis se mit geindre en attendant Sa queue cogna par terre Le premier chien poussa un grondement sourd, avant de montrer les crocs Maximilien Lef vre s appuya au bastingage et ficha son bout de cigarillo dans l cume bouillonnante qui s chappait de la coque du navire La Pointe du S rail se dessinait b bord, avec ses arbres formant une masse encore sombre dans la lumi re du petit matin Quand le bateau contourna la Pointe, laissant apercevoir la Tour de Galata sur les hauteurs de P ra, Lef vre tira un mouchoir de sa manche pour s essuyer les mains L air marin lui avait poiss la peau Il leva les yeux vers les murs du palais du sultan, tout en se tapotant la nuque avec le mouchoir Dans la Quatri me Cour du S rail il y avait une colonne antique, coiff e d un chapiteau corinthien, qu on apercevait parfois de la mer entre les arbres, dernier vestige d une acropole qui s tait dress e l plusieurs si cles auparavant A cette poque, Byzance n tait encore qu une colonie grecque, avant de devenir une seconde Rome, puis le nombril du monde La plupart des gens ne savaient pas que la colonne s y trouvait encore car elle n tait pas toujours visible Le navire se souleva sur la lame, et Lef vre poussa un gro gnement de satisfaction.Un polar historique autour d une intrigue bien ficell e dans une ville au d cor riche en couleurs qui plonge avec d lice le lecteur dans l Istambul des ann es 1830.Une nouvelle enqu te de l eunuque Hachim Un d tective pas comme les autres Istanbul, 1838 Dans son palais surplombant le Bosphore, le sultan Mahmud II, artisan des r formes de l Empire ottoman, est l agonie Au dehors, les rumeurs les plus folles vont bon train L arriv e impr vue d un arch ologue fran ais la recherche de tr sors byzantins perdus plonge la communaut grecque dans le d sarroi Hachim Togalu qui a, dans Le Complot des Janissaires, r solu avec tant de brio toute une s rie de meurtres myst rieux, reprend du service Mais quand le corps mutil de l arch ologue est retrouv pr s de l ambassade de France, c est lui qui devient le suspect num ro un Hachim se lance dans une course contre la montre pour d couvrir ce que cache une trange soci t uvrant pour le r tablissement de l Empire byzantin Avec beaucoup d esprit et un flair surprenant, Jason Goodwin nous entra ne dans un monde o le danger est partout, et la trahison synonyme de mort Le plaisir du lecteur est immense Le trésor d'Istanbul

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *